Port de Québec
Température de l'eau

17.7C (63.9F)

Marée

Prochaine marée

Montante

Haute

08:12

Basse

16:06


Température de l'eau

17.7C (63.9F)

Marée

Prochaine marée

Montante

Haute

08:12

Basse

16:06


Rapport 2022Rétrospective

Le Port de Québec, c’est…

  • + 2 milliards $

    en retombées économiques annuelles.
  • + 8 000 emplois

    directs et indirects dans la grande région de Québec.
  • + 1 000 navires

    par année, qui amarrent à l’un de nos 14 terminaux portuaires.
  • 15 mètres

    de profondeur d’eau à marée basse, permettant l’accès aux navires de grande taille.
  • 28 millions de tonnes de marchandises transbordées annuellement;
  • Le dernier port en eau profonde du corridor Saint-Laurent/Grands Lacs, donnant accès à un marché de 103 millions de consommateurs;
  • Des échanges commerciaux avec plus de 50 pays;
  • Une organisation axée sur le développement durable avec le plan structurant 2017-2022 comportant 27 actions innovantes;
  • 20 % de son territoire dédié à des fins récréotouristiques.

Notre mission

L’Administration portuaire de Québec a pour mission de favoriser et de développer le commerce maritime, de servir les intérêts économiques de la région de Québec et du Canada, et d’assurer sa rentabilité dans le respect de la communauté et de l’environnement.

  • Accomplissement.
  • Collaboration.
  • Agilité.
  • Respect.

Le port de québec :
Profondément ancré,
fièrement international!

Mot de la présidente du conseil d’administration

Marie-Huguette Cormier
Marie-Huguette Cormier Présidente du conseil d’administration

Nous y sommes. Nous sommes à cette période de l’année où l’on regarde dans le rétroviseur pour se projeter vers l’avenir :

  • Où l’on mesure le chemin parcouru;
  • Où l’on trace le bilan de ses actions.

Les dernières années nous ont démontré que le port de Québec était capable de naviguer dans l’inconnu, indépendamment des vents contraires qui soufflaient. Au moment où, pandémie oblige, tout fermait, le port, lui, est demeuré ouvert :

  • Ouvert pour mener ses activités portuaires;
  • Ouvert sur sa communauté;
  • Ouvert sur le monde.

Nous en sommes ressortis plus forts, plus agiles, plus conscients des défis et plus pertinents que jamais.

C’est une chance d’avoir un port et, de surcroît, un port en eau profonde, qui permet de contribuer favorablement à la réduction des GES grâce à l’arrivée de navires de plus grande dimension.

Bien des villes aimeraient disposer des leviers qui viennent avec la présence d’un port dans une économie, dans une société. Un point pour connecter Québec au reste de la planète, un endroit pour importer des produits de première nécessité, pour exporter ce qu’on a de meilleur à offrir.

Cette chance vient avec des défis et des responsabilités, que nous assumons. En ce sens, le port s’est véritablement transformé. Il vit au rythme de sa communauté, au diapason de la mouvance sociétale, en adéquation avec les réalités économiques.

Bref, notre port est bien de son temps.

Tout est mis en place pour que notre port prospère, innove et puisse cohabiter harmonieusement avec sa communauté :

  • L’équipe de direction est solide;
  • Les usagers partagent notre vision ambitieuse;
  • Les employés sont plus engagés que jamais.

Dans ce contexte, le conseil d’administration que je préside est déterminé à lui donner les leviers nécessaires afin qu’il continue de se développer. D’ailleurs, je profite de l’occasion pour souligner la contribution de chacun des membres du conseil d’administration qui par leur expertise, leur savoir, leur rigueur et leur profondeur enrichissent grandement les discussions que nous avons au sein de notre instance de gouvernance. Notre port est définitivement plus fort et solide avec des gens de leur calibre autour de la table.

Nos résultats financiers sont à l’image d’une année sous le sceau de l’instabilité, avec des relents de pandémie, et marquée par des consignes sanitaires intermittentes. Dans ce contexte, les résultats financiers sont satisfaisants. Ils illustrent les efforts de nos équipes à manœuvrer dans des circonstances qui sont tout, sauf habituelles, et à tirer notre épingle du jeu dans un environnement économique mondial marqué par l’incertitude.

Une année de transition

2022 a été une année où nous avons jeté les bases de ce que nous voulons accomplir. Les travaux entourant notre planification stratégique ont été une occasion de nous mobiliser autour de priorités communes. De cet exercice a émergé une vision rassembleuse :

  • Une vision qui nous projette en 2035;
  • Une vision qui nous affranchit des enjeux du moment pour penser à l’avenir;
  • Une vision qui se greffe à un écosystème économique, social et environnemental et qui transcende un territoire portuaire.

Le conseil d’administration adhère pleinement à cette Vision 2035 et est fier de la trajectoire que nous empruntons, du virage que nous négocions, des alliances que nous nouons et des projets qui nous animent.

Si nous sommes au bon endroit, au bon moment, ce n’est certainement pas le fruit du hasard. C’est la résultante d’un travail collectif. La force d’une équipe qui part des employés et va jusqu’à la haute direction, en passant par le dynamisme de nos opérateurs, sans oublier la force de nos partenariats. Chez nous, le tout est plus grand que la somme de nos parties. Évidemment, je ne peux passer sous silence l’engagement de notre infatigable président-directeur général, qui insuffle son énergie et sa vision à notre organisation.

Force est de constater que cet outil collectif devient le lieu de tous les possibles : il est intimement lié à la prospérité économique de la région, il met en valeur un territoire exceptionnel jalonné d’espaces récréotouristiques prisés des visiteurs et des touristes, il devient un laboratoire d’innovation et de transition énergétique, en plus d’être au service de sa communauté.

Qu’il s’agisse du volet économique, social, environnemental ou communautaire, une chose est certaine : notre port livre la marchandise.


Marie-Huguette Cormier

Présidente du conseil d'administration
Administration portuaire de Québec


Membres du conseil d’administration et des comités

Marie-Huguette Cormier
Madame Marie-Huguette Cormier Présidente du conseil d’administration
Olga Farman
Me Olga Farman Vice-présidente du conseil d’administration Présidente du comité de gouvernance, des ressources humaines et des communications publiques
François Amyot
Me François Amyot Membre du comité de gouvernance, des ressources humaines et des communications publiques
Edwin Bourget
Monsieur Edwin Bourget Membre du comité de l’environnement et de la responsabilité citoyenne Membre du comité de gouvernance, des ressources humaines et des communications publiques
Denis Desbiens
Monsieur Denis Desbiens Membre du comité d’audit Membre du comité environnement et responsabilité citoyenne
Esther gaulin
Madame Esther Gaulin Présidente du comité d’audit (jusqu’au 20 octobre 2022)
Claudine Gros Louis
Madame Claudine Gros Louis Présidente du comité d’audit (depuis le 8 mars 2022)
Marie-Soleil Tremblay
Madame Marie-Soleil Tremblay Membre du comité d’audit et du conseil d’administration (jusqu’au 8 mars 2022)
Richard Savard
Monsieur Richard Savard Président du comité environnement et responsabilité citoyenne Membre du comité de gouvernance, des ressources humaines et des communications publiques (jusqu’au 11 janvier 2022)
Jacques Jobin
Monsieur Jacques Jobin Président du comité environnement et responsabilité citoyenne Membre du comité d’audit

Mot du président-directeur général

Mario Girard
Mario Girard

L’année 2022 aura été un tournant pour le port de Québec.

D’abord, parce qu’elle a consolidé la pertinence de notre action alors que les différentes industries desservies par nos terminaux ont pu compter sur des chaînes logistiques résilientes et performantes.

Ensuite, parce qu’elle a donné lieu à un profond exercice de réflexion sur les orientations à privilégier et les actions à prioriser.

Enfin, parce que nous avons confirmé un virage que nous avions déjà emprunté auparavant et qui se traduit par un engagement communautaire sans précédent et une volonté de devenir une référence sur les plans de l’environnement et de la protection de la biodiversité.

Notre port constitue une formidable plaque tournante :

  • 14 terminaux accueillant chaque année plus de 1000 navires;
  • Dernier port du corridor Saint-Laurent – Grands Lacs à offrir une profondeur d’eau de 15 mètres, qui permet de recevoir des navires qui contribuent positivement à la lutte contre les changements climatiques;
  • L’un des plus beaux arrêts en Amérique du Nord pour les croisiéristes;
  • Des espaces de détente et des points d’accès au fleuve.

L’année 2022 a été le théâtre de grandes réalisations, dont nous sommes immensément fiers :

  • La finalisation de notre planification stratégique, qui dictera la route des prochaines années;
  • La mise en service d’un nouveau terminal de croisière. Québec a maintenant l’un des terminaux de croisière les plus modernes de la destination Canada–Nouvelle-Angleterre;
  • Le lancement de la plateforme de consultation citoyenne Je participe;
  • La création de L’Oasis du Port de Québec, le premier bain portuaire en Amérique du Nord, réalisé grâce à l’implication citoyenne des représentants de la Société des Gens de Baignade.

Transbordement des marchandises : des variations, mais des volumes comparables

Sur le plan des résultats, le port a connu, somme toute, une année intéressante. La pandémie a encore dérangé par moments, mais dans l’ensemble, les chaînes logistiques présentes au port, comme la sidérurgie, la construction et les mines, ont bien performé. Ces secteurs ont atteint un total de 27,7 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2022, une année comparable à 2021, qui en avait accueilli 28,3 millions.

Des marchandises ont connu des hausses, d’autres, des baisses. On note d’ailleurs une progression dans les vracs liquides, laquelle s’explique par une hausse de la consommation de carburant par les particuliers et les entreprises. La reprise du transport aérien y a été pour beaucoup.

L’année 2022 marque aussi le retour des croisières, après deux ans d’absence, dans une formule renouvelée et des infrastructures modernisées. Quelque 92 000 croisiéristes ont été accueillis et nous avons enregistré une centaine d’escales à Québec. Certes, cela représente la moitié du nombre de vacanciers de 2019, mais la pandémie nous aura donné l’occasion de terminer la construction du terminal de croisière au quai 30. En outre, nous avons renouvelé, avec la Garde côtière canadienne, une entente pour l’utilisation de leur quai, qui a été restauré. Nous avons donc pu y accueillir des navires de croisière pour la première fois depuis 2013.

Environnement et qualité de l’air : une priorité de tous les instants

S’il y a un enjeu prioritaire où le Port de Québec déploie d’innombrables efforts et veut asseoir son leadership, c’est bien celui de l’environnement.

Nous travaillons à l’élaboration du notre quatrième plan d’action en développement durable, qui mettra l’accent sur la biodiversité et la transition énergétique. Nous communiquerons notre performance en matière de développement durable sur une base annuelle, en utilisant des approches de reddition de comptes publiques, transparentes et basées sur des standards internationaux comme le Global Reporting Initiative (GRI).

Ce n’est pas tout. À l’heure de la réduction des GES, nous allons mettre en place, puis amorcer la réalisation, dans l’échéancier 2023-2025, d’un plan ambitieux et réaliste de décarbonation du port et nous allons en diffuser les résultats.

Bref, aux côtés de tous nos usagers, nous serons des agents de changement, des leaders dans la lutte contre les changements climatiques.

Engagement communautaire

En 2022, le Port a démontré que l’engagement communautaire était ancré dans son action. Nous avons créé des liens, bâti des ponts nouveaux.

Au cours de l’année, nous nous sommes dotés d’outils pour favoriser ce dialogue en continu avec les citoyens. Nous avons lancé une infolettre ainsi qu’une plateforme Web de participation citoyenne.

Nous sommes aussi allés à la rencontre des gens, en organisant notamment la Fête maritime familiale, qui a réuni toute la communauté portuaire et des tables de bon voisinage, qui permettent d’informer les citoyens et de recueillir leurs idées sur différents projets.

Pour tous les projets qui prennent forme et les chantiers que nous avons lancés, je remercie le conseil d’administration pour sa confiance, et également nos employés, nos opérateurs, nos partenaires et les citoyens qui prennent le temps de discuter avec nous et qui nous aident à devenir meilleurs.

Un port qui change dans un monde qui change

Tous ces éléments constituent le socle de notre Vision 2035, que nous avons présentée au début de l’année 2023 : Être un Port reconnu par les citoyens pour sa gestion responsable du territoire, le respect de l'environnement et la protection de la biodiversité, tout en se positionnant comme un chef de file mondial dans la concrétisation de chaînes d'approvisionnement durables au service d'une économie plus résiliente.

Un port évolue. Le nôtre a évolué et il doit continuer d’évoluer… Il faut se donner ensemble un environnement propice pour un développement portuaire à Québec, avec une approche agile et innovante.

Dernièrement, nous avons érigé la fondation sur laquelle nous bâtirons l’avenir. Bien plus que le dévoilement d’une vision, c’est à une véritable transformation du port à laquelle nous sommes conviés. Ce port d’antan, qui servait de transit entre un point A et un point B, n’existe plus. Notre organisation est résolument tournée vers l’avenir, prête à changer les paradigmes, à embrasser les changements et à élever les standards.

Bref, un port qui change dans un monde qui change.


Mario Girard

Président-directeur général
Administration portuaire de Québec


Comité de direction

Au 31 décembre 2022

Mario Girard
Mario Girard Président-directeur général
Manon Bélanger
Manon Bélanger Vice-présidente, Développement organisationnel et ressources humaines
Marc Drouin
Marc Drouin Directeur, Infrastructures technologiques et des télécommunications
Yannick Landry
Yannick Landry Vice-président, Affaires juridiques et secrétaire corporatif
Geneviève Lemaire
Geneviève Lemaire Vice-présidente, Direction financière
Josiane Paulin
Josiane Paulin Directrice, Infrastructures portuaires
Hugues Paris
Hugues Paris Vice-président, Infrastructures et environnement
Pascal Raby
Pascal Raby Vice-président, Opérations
Patrick Robitaille
Patrick Robitaille Vice-président, Développement des affaires et innovation

Comité de gestion

Au 31 décembre 2022

Marie-Andrée Blanchet
Marie-Andrée Blanchet Directrice, Développement des croisières et écosystème d’affaires
René Castonguay
René Castonguay Directeur, Sûreté
Philippe Charest-Gélinas
Philippe Charest-Gélinas Directeur, Environnement
Steeve Couture
Steeve Couture Directeur, Santé et sécurité au travail
Pierre-Luc Gosselin
Pierre-Luc Gosselin Directeur, Intelligence d’affaires
Frédéric Lagacé
Frédéric Lagacé Directeur, Communications
Cathy Ménard
Cathy Ménard Directrice, Comptabilité, immobilier et approvisionnement
Kathleen Paré
Kathleen Paré Directrice, Marina
Michel Petit
Michel Petit Maître de port et directeur, Services portuaires
Éloïse Richard-Choquette
Éloïse Richard-Choquette Directrice, Relations citoyennes
Patrick Turcotte
Patrick Turcotte Directeur, Opérations croisières et événements

États financiers

Consultez les autres sections du rapport