Mesures d'atténuation

Le Port de Québec est un port industriel opérant au cœur d’une ville du Patrimoine mondial, un port qui déploie tous les efforts pour mettre en place les meilleures pratiques environnementales. Voici un survol des mesures d’atténuation adoptées pour minimiser l’effet des opérations sur l’environnement.

Port de Québec: un port durable

Initiative dans le but d’alléger la circulation routière sur Henri-Bourassa

L’Administration portuaire de Québec (APQ) accorde une grande importance à l’intégration des activités maritimes et portuaires se déroulant sur son territoire, à la réalité de la communauté qui l’entoure. Il en est de même pour les opérateurs, partenaires et utilisateurs du Port de Québec, ce qui a mené à plusieurs actions conjointes en ce sens ces dernières années. Plus récemment, avec l’urbanisation du boulevard Henri-Bourassa ainsi que la présence d’activités de camionnage liées aux activités industrielles et municipales, la circulation routière dans ce secteur génère de plus en plus de préoccupations et même de problématiques diverses dans la population environnante.

C’est en collaboration avec ses opérateurs, partenaires et utilisateurs du secteur de Beauport que l’APQ a modifié le tracé du camionnage, quant à l’utilisation du boulevard Henri-Bourassa comme zone de transit. Il s’agit d’une initiative volontaire et collective faisant en sorte que le camionnage, à destination ou en provenance du secteur portuaire de Beauport, emprunte l’autoroute Félix-Leclerc et l’autoroute Dufferin-Montmorency et non le boulevard Henri-Bourassa qui lui passe dans la Cité-Limoilou. En fait, il est demandé à tous les camionneurs de n’emprunter le boulevard Henri-Bourassa que pour les livraisons locales ou lorsque la circulation sur les autoroutes ci-haut mentionnées est déviée lors d’enjeux de circulation (accidents, travaux, etc.).