Port de Québec
Dernières données reçues: : 2022/07/03 à 07:07

Conditions climatiques

Québec

Température actuelle

18 °C
dimanche 3 juillet

Journée partiellement dégagée
Max: 23 °C / Min: 14 °C
Lever 04:57 AM  Coucher 08:43 PM

Vent

NO: 7 km/h
(4 kts)

Humidité

64%

Pression

101.0kPa

Température de l'eau

21.2C (70.2F)

Marée

Prochaine marée

Montante

Haute

09:51

Basse

17:42


Demain
lundi 4 juillet

Journée partiellement dégagée
Max: 24 °C / Min: 12 °C
Lever 04:58 AM  Coucher 08:43 PM

Dernières données reçues: : 2022/07/03 à 07:07

Conditions climatiques

Québec

Température actuelle

18 °C
dimanche 3 juillet

Journée partiellement dégagée
Max: 23 °C / Min: 14 °C
Lever 04:57 AM  Coucher 08:43 PM

Vent

NO: 7 km/h
(4 kts)

Humidité

64%

Pression

101.0kPa

Température de l'eau

21.2C (70.2F)

Marée

Prochaine marée

Montante

Haute

09:51

Basse

17:42


Demain
lundi 4 juillet

Journée partiellement dégagée
Max: 24 °C / Min: 12 °C
Lever 04:58 AM  Coucher 08:43 PM

Rapport 2021On s'engage

Développement organisationnel et ressources humaines

Protection de notre personnel contre la COVID-19

Faisant toujours face à la pandémie en 2021, nous avons instauré plusieurs mesures en vue de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité de nos employés et de nos partenaires. Nous avons instauré une politique de vaccination contre la COVID-19 obligatoire pour tous nos employés. La vaccination a également été demandée aux fournisseurs et aux partenaires ayant accès au port. Pour les employés devant travailler en présentiel, nous avons poursuivi la mise en place de mesures sanitaires très rigoureuses pour assurer leur protection. Le contexte entourant la COVID-19 nous a amenés à adapter nos pratiques à cette nouvelle réalité et à bonifier certaines conditions de travail pour notre personnel, tant en présentiel qu’en télétravail.

Bien-être au travail

Soucieux du bien-être au travail, nous avons poursuivi notre programme des Rendez-vous santé en formule virtuelle. Nous y avons présenté des conférences, des défis collectifs et des activités, parfois même ludiques, touchant la santé physique et mentale. Des escomptes et des gracieusetés ont aussi été offerts aux employés pour participer à des activités de détente et de loisir.

Déploiement de notre système de gestion de la santé et de la sécurité du travail

Malgré quelques changements dans l’équipe SST, nous avons poursuivi le développement et le déploiement de notre système de gestion de la santé et de la sécurité du travail (SGSST) par la mise en place de certaines procédures comme l’utilisation sécuritaire des drones sur le territoire du port de Québec, la révision de plusieurs programmes, dont le travail à chaud, l’utilisation des chariots élévateurs et le maintien des inspections planifiées sur les équipements touchant la santé et la sécurité au travail. Les différents travaux sur le territoire portuaire ont par ailleurs demandé une importante mise à jour du cadenassage de nos installations électriques.

Prévention des accidents et formation

La prévention étant au cœur de nos préoccupations, nous avons développé près d’une dizaine de capsules vidéo afin de former plus facilement les nouveaux employés de la marina – principalement des étudiants qui se joignent à l’équipe pendant la période estivale – à différentes fonctions comportant des risques (chute à l’eau, plein de carburant, mise à l’eau et retrait d’embarcations, etc.). Plusieurs formations ont également été offertes à d’autres employés, en mode présentiel autant que virtuel. Notons que les formations sur l’entrée en espace clos, le travail à chaud, la conduite de chariot élévateur et de plateforme élévatrice ainsi que sur la signalisation routière ont fait partie du calendrier.

Comités de travail et politique sur la prévention du harcèlement et de la violence au travail

Notre comité local de santé et sécurité a été très actif dans la mise à jour des procédures de notre système de gestion SST. Il a tenu une dizaine de rencontres et a effectué les inspections mensuelles de nos bâtiments. Les membres du comité ont aussi été très impliqués dans le développement de la nouvelle politique sur la prévention du harcèlement et de la violence au travail en déterminant les facteurs de risque et en élaborant des mesures préventives. Tous nos employés ont reçu une formation sur cette nouvelle politique. Pour ce qui est du Comité de prévention en environnement et santé et sécurité (CPESS) des partenaires du Port de Québec, celui-ci a poursuivi ses rencontres afin d’établir les préoccupations communes et les pistes d’amélioration possibles en santé et sécurité du travail.


Environnement

Le plus haut niveau d’excellence de la certification Alliance verte

En 2021, nous avons maintenu le niveau le plus élevé pour chacun des critères de la certification Alliance verte. Parmi les 48 administrations portuaires nord-américaines participantes le Port de Québec est le seul à avoir maintenu le niveau le plus élevé pour tous les indicateurs et ce pour une 4e année consécutive. Rappelons que l’Alliance verte est un programme volontaire de certification environnementale pour l’industrie maritime nord-américaine. C’est une initiative rigoureuse, transparente et inclusive, qui cible les enjeux environnementaux prioritaires grâce à ses 14 indicateurs de rendement distincts.

Lancement du programme EcoCargo

Le Port a également poursuivi la mise en œuvre de son plan d’action de développement durable 2017-2022, qui comporte 27 actions. En 2021, l’une des initiatives phares fut le lancement du programme EcoCargo. Ce programme permet aux armateurs qui adoptent des pratiques écoresponsables d’obtenir jusqu’à 30 % de réduction sur les droits de port. Le crédit accordé dépend du meilleur niveau de certification atteint au programme Alliance verte ou au programme RightShip, deux programmes reconnus dans l’industrie maritime. Le programme EcoCargo est une action concrète, qui vise à accélérer le virage vert au sein de nos activités tout en poursuivant notre mission, dont l’objectif est de favoriser le commerce extérieur canadien dans le respect de l’environnement et de la communauté.

Des gestes concrets pour l’environnement

Avec l’aide précieuse de 75 bénévoles, nous avons réalisé deux activités de nettoyage où, en quelques heures, près d’une tonne de rebuts ont été retirés du milieu aquatique de la baie de Beauport et du bassin Louise. Les efforts que nous avons déployés en faveur d’une saine gestion des matières résiduelles ont aussi mené au recyclage d’environ 70 000 masques issus des activités du centre de vaccination au nouveau terminal de croisière. Finalement, l’année 2021 aura aussi été marquée par l’adoption d’une feuille de route en vue d’atteindre la carboneutralité de nos activités.


Affaires publiques et relations citoyennes

Responsabilité citoyenne

Des échanges constructifs avec le milieu

Au cours de la dernière année, nous avons poursuivi notre collaboration avec les groupes d’intérêts et les citoyens. Nous avons notamment participé aux échanges avec le Comité de vigilance des activités portuaires du Port de Québec et la Table de concertation du Vieux-Québec. Bien que le Comité intersectoriel sur la contamination environnementale dans l’arrondissement La Cité-Limoilou n’ait pas tenu de rencontre au cours de l’année 2021, nous avons offert notre collaboration à ce groupe de travail relevant de la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale.

Le Comité de cohabitation Port-Communauté

De son côté, notre Comité de cohabitation Port-Communauté (CCPC) a tenu quatre rencontres virtuelles. Les trois premières rencontres avaient pour sujet le projet Laurentia, tandis que la dernière rencontre, en décembre 2021, portait sur la planification stratégique que nous avons amorcée et sur notre collaboration avec l’Association Internationale Villes et Ports (AIVP). Le président-directeur général de l’APQ, Mario Girard, avait d’ailleurs profité de l’occasion pour souligner l’importance du comité dans les activités portuaires et dans les prochains projets du Port.

La Table de travail du Consortium des Jardins-Mérici

Nous avons également tenu quatre rencontres avec la Table de travail du Consortium des Jardins-Mérici. Rappelons que l’objectif de ces rencontres est de favoriser les échanges entre les différents intervenants et de travailler de manière collaborative à la prévention, à la réduction et à l’atténuation des enjeux potentiels émanant des opérations portuaires. Parmi les actions spécifiques que nous avons posées au cours de la dernière année, mentionnons la caractérisation par une firme indépendante des 10 sources sonores les plus importantes provenant de nos opérateurs. Cette caractérisation a été présentée aux intervenants de la Table, de même qu’à la population avoisinante, en novembre dernier. Nous avons amorcé la mise en place de mesures d’atténuation pour réduire le niveau sonore, notamment par l’installation d’alarmes à bruit blanc. D’autres mesures sont en cours de réalisation afin de diminuer l’impact sonore des opérations et de favoriser la cohabitation avec les résidents.

Le groupe de travail sur l’aménagement du bassin Brown

Aussi, nous avons poursuivi les travaux amorcés avec le groupe de travail sur l’aménagement du bassin Brown. Ce groupe a pour mandat de commenter et d’enrichir le concept en échangeant des idées sur la vocation du site. Ainsi, les membres du comité accompagnés d’intervenants externes ont eu l’occasion d’effectuer une visite sur le terrain et de discuter des possibilités d’aménagement. Des recommandations en ce sens seront proposées prochainement, et les discussions avec les membres du groupe se poursuivront en 2022.

Le Fonds d’action Saint-Laurent : la poursuite d’un partenariat porteur pour le milieu

Encore cette année, nous avons poursuivi notre collaboration avec le Fonds d’action Saint-Laurent (FASL). Que ce soit à titre de bailleur de fonds ou de promoteur de projets de revalorisation et de protection des berges, nous sommes fiers de collaborer avec le FASL. Cet organisme est voué au soutien financier de projets qui favorisent la conservation des écosystèmes et de la biodiversité du fleuve Saint-Laurent et de son golfe, de même qu’au maintien et à la mise en valeur de ses usages. La collaboration de l’APQ et du FASL a jusqu’ici mené à des projets réalisés avec la contribution de la Zone d’intervention prioritaire de Québec et Chaudière-Appalaches (ZIP-QCA) et le Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau (G3E), ainsi que l’Association forestière des deux rives (AF2R). Ces collaborations fructueuses ont permis de parfaire notre connaissance du milieu maritime et de sa biodiversité.

Partenariat avec les Premières Nations

Les rencontres entre la Table de travail permanente liant l’APQ au Bureau du Nionwentsïo se sont poursuivies au cours de l’année 2021. Les rencontres de la Table ont permis de travailler sur différentes collaborations, notamment sur les études liées aux poissons. Nous nous sommes également joints à la Nation huronne-wendat pour un projet mené par cette dernière dans le cadre du rétablissement de la connectivité de l’habitat de l’anguille d’Amérique – Rivière Saint-Charles. D’autres rencontres commencées en 2021 se poursuivront en 2022 afin de consolider les liens existants et d’échanger sur une entente qui permettra de poursuivre ce partenariat porteur et profitable au développement de projets.

Communications et activités publiques

Le Port de Québec, un leader dans le secteur maritime

Le Port de Québec travaille en collaboration avec de nombreuses organisations du secteur maritime et du milieu économique, tant au Québec qu’à l’international. Parmi celles-ci, mentionnons à titre d’exemple les chambres de commerce de Québec et de Lévis, la Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES), Destination Québec, l’Association Internationale Villes et Ports (AIVP) et plusieurs autres. Soulignons d’ailleurs qu’en 2021, le président-directeur général Mario Girard a été nommé à la vice-présidence de l’AIVP. Ayant son quartier général en France et regroupant des membres de plus de cinquante pays, l’AIVP a pour objectif d’améliorer la relation entre les villes, les ports et les citoyens dans une perspective de développement durable, et ce, en organisant le dialogue, en générant des échanges et en proposant des solutions.

Une collaboration unique

Le Port de Québec a également entrepris une collaboration unique avec l’accélérateur en innovations maritimes de classe mondiale PortXL, avec qui nous évaluons la possibilité d’installer à Québec une première antenne PortXL en Amérique du Nord, après celles de Rotterdam, d’Anvers et de Singapour. Cette association interports permet d’échanger sur les différents enjeux que nous rencontrons, ainsi que de développer et de faire connaître les solutions innovantes de nos entreprises locales respectives.

À travers ce grand pôle d’innovation, nous souhaitons apporter notre contribution en mettant sur pied un incubateur d’entreprises axées sur la recherche et le développement de technologies propres et d’actions favorisant le transfert énergétique. Ainsi, le Port de Québec et ses nombreux partenaires ont participé en 2021 à une étude de faisabilité qui a permis de conclure que Québec présente tout le potentiel pour assurer le succès d’un tel projet. Les travaux visant à définir le modèle d’affaires se poursuivront en 2022.

La Canne à pommeau d’or remise pour une 186e année

Comme le veut la tradition, le début de l’année 2021 a été marqué par la remise de la prestigieuse Canne à pommeau d’or au capitaine du premier navire océanique de l’année provenant d’un port étranger à amarrer au port de Québec. C’est donc le capitaine Ivan Pauk qui, aux commandes du navire MIRELLA S, battant pavillon de la Barbade, a remporté les honneurs en arrivant à la section 50 des installations portuaires de Beauport le 1er janvier 2021, à 8 h 10.

Une version numérique pour le Rallye historique pédestre

Pour la toute première fois en 2021, le Rallye historique pédestre du Port de Québec s’est transformé en version numérique. Ainsi, de la mi-août jusqu’à la fin octobre, les citoyens et visiteurs étaient invités à découvrir l’histoire du port grâce à l’aménagement de 14 bornes interactives. Cette technologie sans contact et accessible par cellulaire a permis aux participants de découvrir une mine d’or de contenus textuels, visuels et vidéo. Au total, 640 personnes ont participé au rallye, ce qui représente une hausse de 42 % par rapport à l’édition de 2019, celle de 2020 s’étant tenue uniquement en ligne.

À noter que cette activité s’inscrit dans le programme de valorisation du patrimoine historique portuaire et qu’elle est le fruit d’une précieuse collaboration avec le Musée naval de Québec et la Nation huronne-wendat. Pour cette 5e édition, l’APQ a aussi compté sur l’apport de généreux commanditaires, soit Tourisme Wendake, le restaurant La Traite, Excursions Maritimes Québec et Strøm spa nordique.

Implication dans la communauté

Plus que jamais, la pandémie a révélé l’importance de soutenir les organismes de notre milieu. C’est donc avec engagement et bienveillance que nous avons poursuivi notre implication dans la communauté en appuyant plus d’une centaine de causes, dont celles de l’organisme communautaire Le Pivot, de la Fondation Laura Lémerveil, de la Fondation Élan, de Moisson Québec, du Café rencontre du Centre-ville, de la Maison du marin et de la Fondation Jeunes en tête, pour ne nommer que celles-ci, sans oublier Le Pignon Bleu, qui a fabriqué les biscuits que nous avons distribués lors de notre campagne de Noël.

Nous avons également participé à la vaste campagne de financement de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches. Grâce à la précieuse participation de nos employés, nous avons amassé plus de 15 000 $ afin d’améliorer la qualité de vie des personnes et des communautés plus vulnérables.

En plus de ces engagements, nous avons contribué au succès de nombreuses activités, comme celles du Carnaval de Québec, du Défi kayak Desgagnés, de Canot à glace expérience et du Québec Singletrack Expérience. En appuyant ces événements qui animent notre communauté, nous sommes heureux de contribuer au dynamisme et au rayonnement de notre belle région, et ce, tant au Québec et qu’à l’international.