Port de Québec
Température de l'eau

17.7C (63.9F)

Marée

Prochaine marée

Montante

Haute

08:12

Basse

16:06


Température de l'eau

17.7C (63.9F)

Marée

Prochaine marée

Montante

Haute

08:12

Basse

16:06


Médias et relations publiques

Plan de développement durable : le Port de Québec mise sur la décarbonation

10/05/2024

Québec, le 10 mai 2024 — Le Port de Québec dévoile aujourd’hui son nouveau plan d’action Environnement, Social, Gouvernance et Développement Durable (ESGDD) 2024-2028 qui s’articule autour de sa Vision 2035 et qui prévoit la mise en œuvre de 20 actions spécifiques pour un monde plus durable. La décarbonation étant l’un des axes prioritaires du plan, le Port vise notamment la réduction de 40 % des gaz à effet de serre (GES) sur l’ensemble du territoire portuaire d’ici 2035. Le secteur des croisières est également pris en compte, avec une cible spécifique de réduction d’au moins 50 % des GES des navires de croisière d’ici 2030. Comme cette dernière cible dépend de l’électrification des quais de croisière, le Port de Québec en profite pour réitérer la nécessité de l’obtention du financement de la part des gouvernements fédéral et provincial ainsi que de la puissance électrique nécessaire pour atteindre cet objectif.

« Une infrastructure comme le Port de Québec se doit d’agir comme une solution face aux défis environnementaux. La question environnementale fait partie de notre quotidien et l’élaboration de ce nouveau plan d’action ESGDD démontre notre volonté d’aller bien au-delà des exigences réglementaires en matière de développement durable. Il est urgent de peser sur l’accélérateur en ce qui concerne la lutte contre les changements climatiques, la transition vers des carburants verts, la protection de la biodiversité et l’amélioration du cadre de vie dans nos villes portuaires. Ce plan nous aidera à concrétiser et à mesurer l’étendue de nos actions environnementales. »
– Mario Girard, président-directeur général du Port de Québec

Ce nouveau plan ambitieux du Port de Québec s’aligne résolument sur les objectifs mondiaux de développement durable des Nations Unies (ODD) et est le produit de plusieurs consultations avec des parties prenantes internes et externes. De ces consultations sont ressortis les quatre axes d’action prioritaires qui composent le plan ESGDD 2024-2028, soit :
•    L’environnement et la biodiversité (cinq actions) ;
•    La résilience climatique et la décarbonation (quatre actions) ;
•    Les employés et les communautés (six actions) ;
•    Le leadership ESG (cinq actions).

Parmi les 20 actions spécifiques prévues, en plus des cibles de réduction des GES mentionnées plus haut, notons les suivantes :
•    Adoption d’un plan de verdissement d’ici 2025 ; 
•    Établissement d’objectifs de préservation, de conservation et d’amélioration des écosystèmes d’ici 2026 ;
•    Analyse des risques et opportunités climatiques et adoption d’un plan de résilience climatique ;
•    Création d’un fonds annuel dédié aux initiatives citoyennes ;
•    Participation active au plan d’action 2022-2027 du Comité intersectoriel sur la contamination environnementale et la qualité de l’air dans l’arrondissement de La Cité‐Limoilou (CICEL). 

Rappelons que la Vision 2035 du Port de Québec est d’être un port reconnu par les citoyens pour sa gestion responsable du territoire, pour le respect de l’environnement et pour la protection de la biodiversité, tout en se positionnant comme un chef de file mondial dans la concrétisation de chaînes d’approvisionnement durables au service d’une économie plus résiliente.

Pour plus de détails et pour voir l’ensemble des actions prévues, consultez le plan d’action ESGDD 2024-2028.

À propos du Port de Québec
Dirigé par l’Administration portuaire de Québec, une organisation à but non lucratif, le port de Québec est stratégiquement localisé pour desservir le cœur industriel et agricole de l’Amérique du Nord. Plaque tournante canadienne du commerce international tant pour l’importation que l’exportation de marchandises, il est le seul port au Québec doté à la fois d’une profondeur d’eau de quinze mètres à marée basse et d’infrastructures intermodales complètes. Les installations portuaires génèrent 10 000 emplois et des retombées économiques de l’ordre de 2 milliards de dollars par année.

Source et renseignements
Frédéric Lagacé
Directeur des communications
Port de Québec 
[email protected]
418 929-5031