Port de Québec

Médias et relations publiques

FORTE CROISSANCE DES ACTIVITÉS AU PORT DE QUÉBEC EN 2017

05/07/2018

Québec, le jeudi 5 juillet 2018 – Lors de la réunion publique annuelle qui s’est tenue aujourd’hui au Terminal de croisière Ross Gaudreault, l’Administration portuaire de Québec (APQ) a dévoilé ses résultats financiers pour l’année 2017. C’est avec une solide augmentation de plus de 10 % de ses activités de transbordement que l’APQ a terminé l’année 2017 en enregistrant un total de 27,5 millions de tonnes de marchandises manutentionnées. Ce résultat a permis d’atteindre des revenus de 35,4 millions de dollars en 2017 soit près de 4 M$ de plus qu’en 2016.

Une bonne année financière

La hausse de près de 4 M$ est principalement liée à l’augmentation du tonnage. Les charges ont été contrôlées à 21,9 millions de dollars en 2017 comparativement à 21,8 millions de dollars en 2016. Le Bénéfice Avant Amortissements et Autres Éléments (BAAI) a atteint près de 13,5 millions de dollars en 2017 comparativement à 10 millions de dollars en 2016. En tenant compte des amortissements et autres éléments des résultats, le Port de Québec a réalisé un Bénéfice net de 5,7 millions de dollars en 2017 comparativement à un bénéfice net de 2,6 millions de dollars en 2016. 

Le terminal en eau profonde

Quant au terminal de conteneurs en eaux profondes, le Port poursuivra ses efforts en 2018 tant au chapitre de l’évaluation environnementale en cours qu’au niveau du démarchage commercial en vue de concrétiser ce projet stratégique pour la croissance du corridor de commerce du Saint-Laurent.

Dans ce contexte de forte croissance, rappelons que le Port de Québec a annoncé en décembre dernier son intention de dédier le projet d’agrandissement de Beauport 2020 exclusivement à la mise en place d’un terminal de conteneurs en eau profonde.

« Le projet de terminal de conteneurs en eau profonde au Port de Québec est certes un projet économique structurant pour toute la communauté de Québec. Il mise sur les atouts stratégiques du Port de Québec que sont la profondeur d’eau, l’intermodalité et l’accès à un vaste marché. Mais plus encore, c’est un projet structurant pour la compétitivité du corridor de commerce du Saint-Laurent qui doit faire face à la concurrence des ports américains, » de conclure, M. Girard.

Année record pour les croisières

Au chapitre des croisières internationales, le Port de Québec poursuit sa croissance et a franchi le cap historique de 200 000 visiteurs avec l’accueil de plus de 201 000 visiteurs durant la saison 2017. Les chiffres de 2017 fracassent plusieurs records avec un total de 25 lignes de croisière et 34 navires différents. Au total, le port a accueilli 132 escales de navires de lignes de croisière majeures.


Les voiles sur Québec

2017 furent également une année de grande visite alors que les plus grands voiliers au monde ont sillonné les mers jusqu’à Québec. À l’occasion du 150e anniversaire du Canada, près de 415 000 visiteurs ont déferlé sur les quais et les promenades du Port de Québec et de son Bassin Louise pour participer au Rendez-vous Naval et admirer une quarantaine de voiliers. Décidément, de festivités en grands projets, le Port de Québec continue de rassembler le monde.

Des projets prometteurs

À la suite du support financier de 15M$ annoncé par le ministre des Transports, Marc Garneau pour la restauration d’infrastructures stratégiques via le Fonds national des corridors commerciaux (FNCC), l’année 2018 sera celle du début d’une mise à niveau de nos infrastructures dans les secteurs de l’Anse au Foulon, de l’Estuaire ainsi que le secteur Beauport. L’engagement du gouvernement fédéral confirme le caractère stratégique des infrastructures portuaires de Québec qui jouent un rôle clé dans l’économie canadienne.

Cette contribution permettra d’entreprendre un programme majeur de mise à niveau de nos infrastructures dans les trois secteurs du Port soit l’Anse au Foulon, l’Estuaire et le secteur Beauport. Ces travaux essentiels pour le maintien de la compétitivité du Port auraient été impossibles à réaliser à court terme sans l’apport du gouvernement fédéral. Il s’agit assurément du plus ambitieux programme de réfection de nos infrastructures portuaires depuis que le Port a été constitué en administration portuaire à la fin des années 90.

C’est en juin que l’Administration portuaire de Québec (APQ) s’est vue soumettre un projet par le promoteur La Coop fédérée pour l’implantation d’un terminal d’exportation de céréales canadiennes à l’Anse au Foulon. Ce projet fait l’objet du Processus Environnemental de Participation Citoyenne (PEPC) et celui-ci se conclut aujourd’hui.

Ce projet permettra, s’il est autorisé, la manutention de 1,3 M de tonnes de grains d’une valeur d’environ 450 M$ par année, faisant du terminal un moteur de croissance important pour les producteurs agricoles québécois et les travaux pourrait débuter en 2018.

Association Internationale Ville Port

Rappelons que le Port de Québec a été l’hôte en juin de la 16e conférence mondiale du Réseau mondial ville qui avait comme thème : « NEXT GENERATION, villes portuaires et aspirations citoyennes ». 

Cette conférence fut une opportunité unique de rassembler les figures les plus influentes en matière de relations ville-port à travers le monde alors que plus de 320 délégués de 50 pays différents se sont réunis à Québec pour échanger sur les meilleures pratiques dans plusieurs domaines : intégration port-ville, organisation des routes de commerce, transport intelligent, les défis de l’intégration, les changements climatiques, la transition énergétique, le développement de l’industrie des croisières et les besoins de main-d’œuvre de la ville-port du futur.
L’AIVP avait choisi Québec pour la tenue de cette conférence qui marquait le 30e anniversaire de l’organisation et nous en sommes honorés. C’est un grand honneur pour le port d’avoir été choisis parmi les ports mondiaux afin de montrer tous les exemples de relations villes-port que nous mettons de l’avant.
Les délégués et plusieurs sommités mondiales dans le domaine ont été impressionnés de toutes les actions qui ont été mises de l’avant par le port et de notre intégration au paysage urbain. Ils ont pu visiter les sites récréotouristiques mis à disposition par le port : Bassin Brown, Pointe-à-Carcy, Cour arrière du Festibière, Baie de Beauport, Bassin Louise.
D’ailleurs, Carlos Moreno, Professeur des Universités, expert international de la Smart City humaine et Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur ont d’ailleurs fait l’éloge de nos actions communes pour relier le port à sa ville et le port a ses citoyens.
Nous sommes fiers que le port de Québec et la ville de Québec puissent servir d’exemple pour plusieurs ports mondiaux qui se sont inspirés de nos actions.
Rappelons que l’Administration portuaire de Québec est une agence fédérale autonome constituée en vertu de la Loi maritime du Canada. Chaque année les navires qui passent par le port sont au cœur d’une chaîne logistique qui transporte pour environ 20 milliards de dollars de marchandises. Le Port de Québec anime le pôle maritime qui permet de générer plus de 8 000 emplois directs et indirects dans la région de Québec selon la dernière étude de KPMG/SECOR.

- 30 -

Pour information :
Marie-Andrée Blanchet
Conseillère, Relations publiques et Événements
Administration portuaire de Québec
418 648-3640
marie-andree.blanchet@portquebec.ca

Dernières données reçues:
2018/11/13 à 16:11

Conditions climatiques
Caméra Web Heure locale

Québec

Marée

Montante

Prochaine marée
Haute

22:00

Basse

05:54

Température
mardi 13 novembre

Température actuelle

1C

Neige

MAX / 2 MIN / -2

Lever 06:46 AM  Coucher 04:14 PM

mercredi 14 novembre

Vent

MAX / -4 MIN / -10

Lever 06:47 AM  Coucher 04:13 PM

Vent

NNE 6 km/h (3 kts)

Humidité

92%

Pression

100.9kPa

Température de l'eau

4.9C (40.7F)

FermerFermer